Bertine Kalla : « Nous espérons que les chercheurs d’emploi et les entreprises saisiront cette opportunité de rencontre entre deux parties qui ont des intérêts communs »

C’est l’évènement à ne pas manquer pour ce mois d’Octobre. Du 18 au 19 Octobre prochain, les chercheurs d’emploi et les entreprises se donnent rendez-vous au complexe de la professionnalisation de l'université de Douala – Campus 2, à l’occasion de la première édition des Rendez-vous de l’Emploi.

Cet évènement organisé par 3 agences de marketing (Agence Bamboo, CS Communications Sarl et Etincelle Events Agency) a non seulement pour but d’élever le niveau des chercheurs d’emploi afin que leur apport sur le marché de l’emploi réponde davantage aux attentes des entreprises mais surtout, permettre aux entreprises de se créer un vivier de candidatures et de rencontrer dans un environnement neutre, les  meilleurs profils. Pour en savoir plus, nous sommes allés à la rencontre de Bertine Kalla, co-organisatrice de l’évènement.

Bonjour madame Kalla. Que doit-on savoir sur vous et sur les différents organisateurs de cet évènement ?

Je suis BERTINE KALLA W. gérante de la société BAMBOO, agence spécialisée dans le marketing digital. Bamboo accompagne depuis 2017 les entreprises Camerounaises dans la définition et le déploiement de leur stratégie de marque sur internet et les réseaux sociaux.

Pour la première édition DES RENDEZ-VOUS DE L’EMPLOI, j’ai la chance d’avoir à mes côtés TCHAMEN SIEWE CHRISTIAN, Manager de CS COMMUNICATIONS Sarl (agence digitale depuis 2012) et GALLINA NDEKE, directrice de l’entreprise ETINCELLE EVENTS AGENCY, une filiale du groupe Océan Bleu Group, spécialisée dans l’événementiel et le marketing opérationnel.

Il est vrai que certains nous demandent ce que les agences de marketing font dans un évènement dédié à l’emploi. Ce qu’il faut savoir c’est que la problématique du recrutement touche tous les secteurs d’activités et concernent dont toutes les entreprises.

Qu’est-ce qui vous a poussé à lancer Les rendez-vous de l’emploi et quelles sont les problématiques que vous souhaitez adresser ?

Internet est venu faciliter la recherche d’emploi, mais il semble aussi avoir rendu les chercheurs d’emploi paresseux. Ils sont nombreux à penser que postuler, c’est répondre à une offre en envoyant un CV ou même une lettre de motivation quel que soit le fond ou la forme du CV ou de la lettre.

Comme si avec Internet, le respect, la politesse, le style n’avait plus d’importance. C’est ainsi qu’on se retrouve, nous, recruteurs, face à des candidats qui envoient des CV dans des mails sans objet et vide de tout texte.

Les chercheurs d’emploi ne trouvent même pas utile de dire « bonjour » quand ils répondent à une offre. Certains passent leur temps à transférer le mail envoyé à un recruteur au recruteur suivant. Ensuite, ils se plaignent de ne pas trouver le travail.

Nous avons trouvé utile de leur dire pourquoi ils avaient tant de mal à trouver le travail, et de les aider à se mettre à niveau. Une mise à niveau qui permettra aux entreprises d’avoir de plus en plus de candidats consciencieux et donc de plus facilement trouver d’excellents profils.

En gros, cet événement a pour but d’élever le niveau des chercheurs d’emploi afin que leur apport sur le marché de l’emploi réponde davantage aux attentes des entreprises. C’est pourquoi l’un des axes que nous soulèverons durant les formations, est l’importance quand on obtient son diplôme d’accepter des stages mêmes non rémunérés afin de compléter sa formation.

Car le stage n’est pas un emploi, mais un complément concret à la formation. Cela les jeunes ont du mal à le comprendre. Certainement, parce qu’on n’a pas pris le temps de le leur expliquer. Du moins, c’est ce que nous pensons.

Quelles sont vos principales attentes pour cette première édition ?

Nous espérons que les chercheurs d’emploi et les entreprises saisiront cette opportunité de rencontre entre deux parties qui ont des intérêts communs, mais qui ont du mal à les concilier jusqu’ici. Et donc que les participants, seront nombreux.

Nous espérons ainsi mobiliser plus de 500 chercheurs d’emploi pour une vingtaine d’entreprises petites, moyennes et grandes.

Quelles seront les principales articulations au menu de cette première édition ?

Nos articulations tourneront principalement autour de deux axes : la Formation et le job dating

  • La formation, parce qu’il est important que les chercheurs d’emploi comprennent, quels sont les indispensables qui leur permettront de facilement trouver l’emploi dont ils rêvent. Mais aussi pour qu’ils soient préparés à impressionner les recruteurs.
  • Job dating parce que plusieurs jeunes ont juste besoin d’opportunité. Ils ont juste besoin qu’on leur donne la chance de passer un entretien. Sésame dont ils ont du mal à décrocher. Job dating aussi parce que le recrutement classique aujourd’hui est assez fastidieux. Vu la manière dont les chercheurs postulent, il est difficile pour les entreprises de trouver le Bon profil. Le job dating leur permet en un laps de temps d’écouter et de lire rapidement les personnalités des candidats. Chose qui ne ressort pas toujours d’un CV surtout que ceux-ci sont de moins en moins bien rédigés.

Nous espérons ainsi faciliter le recrutement pour les deux parties.

Pour une première, on imagine que c’est assez challengeant. Quelles sont les difficultés que rencontrez quotidiennement ?

Trouver le temps à côté de son activité pour organiser un évènement n’est pas du tout facile. Mais nous pensons que la plus grosse difficulté, c’est surtout d’intéresser les entreprises à cet évènement.

Pouvez-vous nous expliquer les modalités pour avoir un stand d’exposition lors de cet événement ?

Il suffit d’être une entreprise avec une existence légale qui souhaite recruter stagiaire ou employés.

Les prix des stands sont accessibles à partir de 100 000 FCFA pour les petites et moyennes entreprises et de 250 000 FCFA pour les grandes entreprises.

En quoi cette initiative peut-elle concrètement apporter aux entreprises présentes lors des RDV de l’Emploi du Cameroun ? Mieux pourquoi devraient-elles participer ?

Participer à l’évènement c’est agir dans le sens de l’amélioration. Trop souvent les entreprises sont confrontées à ce besoin de main d’œuvre et ont du mal à trouver les bons profils, ou tout simplement à identifier les meilleurs profils.

Ça sera l’occasion pour ces entreprises de se créer un vivier de Candidatures et de rencontrer en contact direct dans un environnement neutre des profils afin de pouvoir détecter les meilleurs. C’est vraiment comme une chasse aux meilleurs profils dans un cadre destiné aux opportunités.

A cela s’ajoute le fait qu’elles affichent clairement leur ambition de faciliter l’intégration du monde de l’emploi aux jeunes. Quelle meilleure manière de s’attirer la sympathie du grand public (cible de la plupart des entreprises) ? L’évènement facilite le recrutement pour les entreprises

Que peut-on vous souhaiter pour les années à venir ? Comment voyez-vous Les Rendez-vous de l’Emploi dans 05 ou 10 ans ?

Nous pensons que cette rencontre recruteurs/Chercheurs est indispensable à notre écosystème et nous espérons que dans les années à venir, les entreprises participeront plus aisément à cet événement, et ce, à tous les niveaux. Que ce soit pour former les jeunes durant l’événement, ou pour leur offrir des opportunités dans leurs entreprises

Est-ce qu’il y’a un sujet que nous n’avons pas évoqué et que vous souhaiteriez en parler ?

Chercheurs d’emploi, cet événement a été pensé pour vous, alors nous vous attendons nombreux. Les Rendez-vous de l’emploi du Cameroun se tiendra les 18 et 19 octobre au complexe de la professionnalisation de l’université de Douala.

C’est au Campus 2 de l’université de Douala et pour y parvenir, vous pouvez soit passer par :

Ndogbong : en vous rendant à l’INSET de Douala. L’INSET est situé derrière le Lycée technique de Ndogbong.

Ange Raphaël : entrée du Campus 2 de l’université de Douala.

Plusieurs personnes nous demandent quand se tiendra l’événement à Yaoundé. Parmi les entreprises qui seront avec nous durant l’événement, certaines proposent des postes à Yaoundé. Du coup, n’hésitez pas à faire le déplacement pour la Capitale économique.

Partager l’article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp