Lynda Amadagana, la flamme haute

Pour la 2ème année consécutive, elle figure dans le TOP 100 des avocats d’affaires les plus influents en Afrique francophone en 2020, avec en prime, une belle progression de 10 places (classement établi par Jeune Afrique et Jeune Afrique Business Plus). Lynda Amadagana trace avec talent, son sillon dans le paysage juridique camerounais.

Seule camerounaise faisant partie du comité stratégique Avocats lancé par Lefebvre Dalloz, l’Associée-Gérante du cabinet Amadagana & Partners rayonne de performance.

Inscrite aux barreaux du Cameroun et de France, cette avocate chevronnée mène la cadence sur un rythme enlevé. Dans les domaines de l’énergie, des mines, des infrastructures, du financement et du Sport, son cabinet est devenu une référence. Dans son portefeuille clients, l’on retrouve des grands groupes comme Actis, Eramet ou Fayat-Egis.

Lire aussi : aurelie-chazai-lex-etudiante-en-medecine-devenue-lune-des-avocates-daffaires-les-plus-influentes-en-afrique-francophone/

 

Lynda Amadagana revendique plusieurs années d’expérience au sein des cabinets de renom (Orrick, Herrington & Sutcliffe LLP, Clifford Chance, Simmons & Simmons et Reed Smith in Paris). Elle a également travaillé en tant que juriste au sein du groupe EDF et comme Directrice juridique de la Cameroon Power Holdings

Ayant remarqué que les grandes initiatives et les grands projets au Cameroun ne sont pas toujours accompagnés par une expertise locale, elle décide de venir s’installer au pays, pour bâtir un cabinet d’avocats de référence pour l’Afrique.

Avec Dr Charly Hervé Kwahou (avocat inscrit aux barreaux de Bobigny et du Cameroun), elle décide en 2019, d’ouvrir ses bureaux à Yaoundé (puis deux bureaux secondaires à paris en France et à Kinshasa en RDC). Depuis son implantation au Cameroun, le cabinet A&P n’a cessé de recevoir des honneurs et distinctions pour ses belles performances.

Parmi ces performances, la structuration (l’année dernière), d’un financement de 152 millions d’Euros pour le distributeur d’électricité Eneo Cameroon S.A., en syndication avec plusieurs banques locales au Cameroun mais surtout, l’accompagnement juridique local du consortium Fayat, Razel Bec et Egis pour la construction de 14 ponts à péage, en partenariat avec l’Etat camerounais.

Lire aussi : anne-catherine-tchokonte-une-professionnelle-a-la-trajectoire-inspirante/

 

Très engagée dans le monde associatif (membre de l’Association Camerounaise des Avocats d’Affaires, Membre de l’association des Juristes Camerounais de France, vice-présidente de l’African Business Lawyers Club et vice-présidente du club Diallo Telli), cette femme de défi fourmille de projets.

Avec l’âme d’une challengeuse, l’expérience d’une juriste aguerrie et la ténacité d’une entrepreneure, cette lionne souhaite désormais renforcer la présence de son cabinet dans l’espace OHADA grâce à l’ouverture de nouveaux bureaux en Afrique Francophone.

Un défi de taille que cette femme de 31 ans qui anime régulièrement les sessions de formation pour les avocats au Cameroun, devra relever avec sa dynamique et brillante équipe.

 

Partager l’article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom