Vaincre l’insatisfaction dans son travail. Par Patrick Njapa

Plusieurs raisons peuvent expliquer la baisse de productivité au travail. Parmi ces raisons, il y a l’insatisfaction au travail. Ceci peut se manifester de l’une des façons suivantes: se sentir ignoré·e; se sentir inutile; se sentir inférieur·e Cette situation impacte non seulement votre productivité au travail mais aussi votre attitude à la maison.

Il ne sera pas rare d’être très souvent de mauvaise humeur, irritable, émotionnellement instable avec vos biens aimés.

Voici la bonne nouvelle. Vous n’avez pas besoin de continuer à vous culpabiliser. Vous n’êtes pas une mauvaise personne, incapable de faire correctement son travail ou d’aimer ceux qui l’aiment.

Il est très probable que votre insatisfaction au travail vienne de ce que votre travail n’est plus un sujet de joie pour vous. Vous aimeriez être ailleurs, faire autre chose, rencontrer de nouvelles personnes…

Seulement malgré la situation, vous préférez souvent rester à votre poste par nécessité. Vous préférez endurer cette douleur émotionnelle pour continuer à subvenir aux besoins de votre famille, payer les factures… même si elle aussi souffre de votre insatisfaction.

Voici quelques pistes de solutions :

 

Être honnête avec soi-même – C’est votre responsabilité

Avoir le courage de regarder les choses en face et de faire un diagnostic neutre de la situation. Un ensemble de questions peuvent être posées ici: Ce travail me permet-il réellement de m’épanouir? Ce travail est-il en phase avec mes valeurs? Me permet-il de devenir la meilleure version de moi-même? Ce travail est-il la meilleure façon de créer un impact et contribuer de façon significative?

Très souvent, au lieu de se poser ces questions, on cherche un bouc émissaire

C’est émotionnellement satisfaisant de pointer un doigt accusateur sur les autres. Ceci vous ‘’dédouane’’ de toute la responsabilité et vous place dans la position de victime. Seulement, cette stratégie ne résout pas clairement et définitivement la situation. Il y aura toujours une chose ou une personne à pointer du doigt. Et plus le temps passe, plus la situation se complique.

Embrasser ce qui vous passionne réellement

La qualité des questions détermine la qualité des réponses. Regarder les choses en face et se poser les bonnes questions est un signe de courage qui vous place dans la bonne direction. Vous pouvez ainsi envisager d’autres alternatives possibles.

Quel que soit votre choix de carrière ou de vie, votre objectif ultime, conscient ou non, est de vivre dans la joie. Pour ne pas refouler ce désir naturel, il vous faut embrasser ce que vous passionne réellement car c’est là que vous exprimez toute notre énergie positive et contribuer de façons significatives à l’avancement de cette humanité.

Créer un plan de redéploiement

Que les choses soient bien claires. Je ne vous encourage pas à démissionner de votre emploi sur le champ. Ce serait une grosse erreur. Il faut plutôt créer ce que j’appelle un plan de redéploiement. Il faut y aller de façon stratégique et ne pas lâcher une branche sans avoir attraper une autre.

L’objectif de cette démarche est de vous apporter la clarté dont vous avez besoin pour prendre une décision sage. Peut-être que quelques aménagements de votre condition de travail peuvent vous donner un nouvel élan. Peut-être que l’option idéale réside dans un changement de cadre de travail. Cet exercice éclairera votre lanterne.

Votre plan consistera à identifier ce qui est réellement un sujet de joie pour vous et déterminer les étapes pour y arriver. Les choses ne se feront pas du jour au lendemain toutefois le jeu en vaut la chandelle.

Partager l’article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp