TRANSPORT URBAIN : Le gouvernement va investir 2 milliards de Fcfa pour lancer la Société de Transport de Garoua

logo projecteur magazine
mars 25, 2024

Ces fonds serviront entre autres à l’acquisition d’une flotte de 26 bus, la construction d’un bâtiment administratif et d’une soute à carburant avec une cuve de 20m3 afin de faciliter la mobilité urbaine dans la capitale du Nord.

 

La Société de transport de Garoua (STG), au capital de 500 millions de Fcfa a officiellement vu le jour. L’acte qui crée officiellement cette entreprise a été pris la semaine dernière dans la ville de Garoua. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le maire de la ville de Garoua, en présence des autorités administratives de la région du Nord. Pour effectivement démarrer l’exploitation de la STG, le Comité de pilotage du projet affirme qu’il faudrait au total une enveloppe de 2 milliards Fcfa.

L’enveloppe permettra de financer notamment l’acquisition d’une flotte de 26 bus de 40 places. En plus du matériel roulant, une partie des fonds servira aussi à la construction d’un bâtiment administratif, d’une soute à carburant avec une cuve de 20m3, l’aménagement d’une zone de stationnement des bus, la construction d’un air de lavage des bus, la fourniture et pose de 10 abribus électroniques.

Et enfin, la fabrication et la pose de 92 panneaux de signalisation verticale d’arrêt bus pour assurer un adressage particulier aux véhicules de la Société de Transport de Garoua.

Selon les autorités locales, la STG aura pour mission de faciliter la mobilité urbaine dans cette ville en proie aux accidents de circulation impliquant les engins à deux roues (moto-taxis). Ainsi, la décision des pouvoirs publics de mettre sur pied une solution de transport en commun à Garoua est entérinée plus d’un mois après l’appel de prise de participation au capital de cette société.

Pour l’heure, la société est créée, la première du genre dans la partie septentrionale du pays, mais ses activités premières (transport des personnes) sont loin de démarrer.

 

300 FCFA LE PRIX DU TRANSPORT

 

Il faut noter que les bus de la Société de Transport de Garoua vont desservir cinq lignes de 8 ou 9 kilomètres avec un tarif de transport fixé à 300 Fcfa, selon certaines sources.

Sur le point de départ des Brasseries de Garoua, la STG va desservir l’axe carrefour Barbara Djamboutou, la ligne Beac – base aérienne – hôpital général, Beac – Carrefour Poumpoumre, la ligne Beac – Pont Bénoue – Mairie de Garoua 3e et la ligne Carrefour Yelwa – Total – Carrefour Laindé.

Le projet de bus de transport urbain lancé à Garoua est financé en mode partenariat public-privé (PPP). Plus en détails, l’Etat du Cameroun, à travers le budget d’investissement public (BIP) du ministère de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu) va injecter 250 millions de Fcfa dans le cadre de ce projet.

Piloté par la Communauté urbaine de la ville de Garoua, cette dernière, avec ses trois communes (Garoua 1er, 2e et 3e) devra mobiliser un investissement de 165 millions de Fcfa, (soit les 33% du capital de STG). En outre, les actionnaires privés apporteront une contribution de 335 millions de Fcfa.

Et pour atteindre les 2 milliards de Fcfa sollicités pour la mise en œuvre de la STG, les pouvoirs publics vont faire recours à un emprunt bancaire (ou toute autre forme de crédit) de 1,250 milliard de Fcfa. A date, l’établissement de crédit n’est pas encore connu, mais les CTD affirment déjà avoir mobilisé leurs côtes respectives de 33%.

 

Article rédigé par Omer Kamga, Journaliste
0 0 votes
Évaluation de l'article

Votre histoire mérite d’être racontée

Laissez-nous un mail ou un message 

Soutenez la croissance de votre média!

Abonnez-vous pour plus de contenus !

Notre sélection

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Souscrivez à notre Newsletter

Ne manquez aucune de nos publications.

Consultez votre boite de messagerie. Merci de faire partie de la famille.

Pin It on Pinterest

Share This