Mit chimie augmente son capital d‘un milliard de Fcfa et affiche ses ambitions

logo projecteur magazine
mars 25, 2024

Au terme d’une récente assemblée générale mixte tenue à Douala, la capitale économique du pays, Mit chimie, la société dirigée par Emmanuel Wafo a décidé de gonfler son capital social, pour le porter de 320 millions à 1 milliard de Fcfa. Cette augmentation a été rendue possible grâce à l’incorporation des réserves.

Mit Chimie, une société spécialisée dans les solutions d’ingénierie de transformation des matières plastiques a opéré des changements stratégiques. En plus de l’augmentation du capital, l’entreprise a également procédé aux changements de ses statuts. Elle passe ainsi de Société à responsabilité limitée (Sarl) à une Société anonyme (SA) avec conseil d’administration.

D’après Emmanuel Wafo, ces changements permettront à sa société de mieux se positionner afin de capter de nouveaux financements et décrocher des débouchées hors du Cameroun et d’étendre ses activités. En effet, le Mit Chimie, depuis quelques années, affiche une stratégie d’expansion qui vise à augmenter ses capacités de production.

L’année dernière, un investissement de 7 milliards de FCFA avait été mobilisé pour la production localement de 250 millions de préformes PET et 300 millions de bouchons par an. La société avait à cet effet signé avec l’Agence de promotion des Investissements (API), un accord relatif à la loi 004/2013 portant incitation à l’investissement en République du Cameroun.

Grâce à cet accord, Mit Chimie devrait bénéficier d’avantages fiscaux et douaniers. Ce groupe industriel recherche actuellement de nouveaux financements devant lui permettre de booster ses activités, d’améliorer la qualité de ses produits, afin de décrocher des certifications 9001, 14000 et 22000.

En 23 ans d’existence, le groupe Mit Chimie s’est positionné comme le leader sur le marché des intrants industriels chimiques et plastiques au Cameroun. Il dispose d’une grande usine étendue sur 1 hectare à Ndogsimbi-Bassa, en plus d’une base logistique située dans l’enceinte portuaire de Douala.

 

AMBITIONS

 

« Nous souhaitons offrir une excellence industrielle tout en assurant la promotion d’une gestion responsable de nos activités. Notre objectif est de saisir de nouvelles opportunités de croissance en Afrique centrale, notamment dans le secteur des boissons gazeuses qui est en plein essor, et contribuer au développement économique de la région, tout en promouvant une gestion durable de notre activité », relève Emmanuel Wafo Foko.

Le petit groupe totalise aujourd’hui près de 300 employés, réalise un chiffre d’affaires de 12 milliards de FCFA et détient des investissements pour plus de 10 milliards de FCFA. Et il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

L’ambition de son groupe est de devenir à court terme un acteur africain majeur écoresponsable dans la production des emballages variés pour les différentes industries, mais aussi un champion régional dans la logistique et le transport.

 

Article rédigé par Cédric Boyomo, Journaliste chez Eco-tidien

 

0 0 votes
Évaluation de l'article

Votre histoire mérite d’être racontée

Laissez-nous un mail ou un message 

Soutenez la croissance de votre média!

Abonnez-vous pour plus de contenus !

Notre sélection

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Souscrivez à notre Newsletter

Ne manquez aucune de nos publications.

Consultez votre boite de messagerie. Merci de faire partie de la famille.

Pin It on Pinterest

Share This