L’importance de l’onboarding dans un processus de recrutement. Hans Sosthène ASSOGBA

logo projecteur magazine
mars 21, 2023

En d’autres termes processus d’intégration, l’onboarding est aussi déterminant que le recrutement. L’onboarding permet de préparer l’arrivée du nouveau salarié, de garder le contact pendant les semaines qui précèdent son premier jour de travail et enfin de suivre l’avancement de son intégration au cours des premiers mois, et de tout son parcours d’ailleurs.

La réussite d’un recrutement se joue à 50% dans la phase avale, c’est-à-dire après la signature de l’offre. Il faut donc soigner cette étape. C’est tout le processus du recrutement, le parcours depuis la prise d’information du collaborateur jusqu’à l’embauche qui est important.

 

L’IMAGE QUE RENVOIE L’ENTREPRISE

 

La pertinence et le professionnalisme du processus de recrutement, l’expérience candidat pour le résumé est donc l’ensemble des sentiments, des impressions et des émotions que ce potentiel candidat a durant tout le processus de recrutement.

Ce sentiment va être généré par le fait de postuler au sein de l’entreprise et qui va se ressentir au moment du premier entretien qui amène le candidat à désirer rejoindre l’entreprise.

Lire aussi : https://projecteurmagazine.cm/10-conseils-pour-une-recherche-demploi-efficace/

L’intégration des nouveaux collaborateurs est une étape souvent sous-estimée par les entreprises. Et pourtant toutes ces étapes sont importantes : garder le contact avec le futur salarié entre la signature de promesse d’embauche et sa prise de poste est un facteur clef dans la réussite de l’intégration d’un salarié, préparer ses premiers jours, le connecter aux valeurs et à la culture de l’entreprise…

 

Hans Assogba

‘’

Les outils de travail, ordinateur et tout autre matériel doivent être apprêtés avant l’arrivée du nouveau collaborateur. Il doit être prévu dès le premier jour un package d’intégration du salarié notamment faire les présentations aux autres collègues et brief sur l’organisation elle-même

 

Par ailleurs, le processus de socialisation du travailleur fait partie intégrante du onboarding. Il consiste à lui transmettre les valeurs et la culture de l’entreprise en lui apprenant les codes et les règles. Cette phase de l’onboarding peut se faire de façon différente.

Parfois il y a les rituels sociaux, par exemple la participation du travailleur à la première fête interne, à la première réunion… Au cours de ses occasions on essai de l’intégrer en lui donnant la parole en lui faisant participer réellement aux activités.

Lire aussi : https://projecteurmagazine.cm/le-role-des-parents-dans-le-projet-de-vie-par-studies-cm/

La première impression produite par l’entreprise est un facteur clef dans la réussite de l’intégration du salarié. Au-delà, cette impression doit se transcrire dans la vraie vie de l’entreprise qui fait appel à la notion d’identité de l’entreprise.

Lire aussi : https://projecteurmagazine.cm/marie-alice-mineli-mineli-gestionnaire-de-sinistres-et-devouee-a-la-cause/

Un nouveau collaborateur qui arrive au sein de l’entreprise où il n’existe pas de programme d’onboarding, se trouve livré à lui-même le premier jour. L’image qu’il se fera de l’entreprise ne sera pas valorisante et son envie de rester et de s’investir pourra être impactée.

Il est donc essentiel d’ancrer une dynamique d’intégration pour chaque nouveau collaborateur afin d’éviter tout déchantement.

 

Article rédigé par Hans sosthène ASSOGBA, Headhunter et HR Specialist
4 1 vote
Évaluation de l'article

Votre histoire mérite d’être racontée

Laissez-nous un mail ou un message 

Soutenez la croissance de votre média!

Abonnez-vous pour plus de contenus !

Notre sélection

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Souscrivez à notre Newsletter

Ne manquez aucune de nos publications.

Consultez votre boite de messagerie. Merci de faire partie de la famille.

Pin It on Pinterest

Share This