« Au Cameroun, certaines personnes préfèrent télécharger illégalement la musique » Walter Ebelle Eboumbou

logo projecteur magazine
décembre 4, 2023

Dans l’industrie musicale camerounaise, il y a des personnes qui se démarquent par leur passion inébranlable, leur expertise et leur capacité à se positionner comme activateur de solutions. Walter Ebelle Eboumbou, Directeur Général de KEYZIT CAMEROUN, est sans aucun doute l’une de ces personnes. Après plus de 09 ans passés en Chine, ce jeune manager a pu acquérir une expérience précieuse dans le développement d’artistes, la distribution de musique, l’édition et le marketing musical.

Fort de cette expérience internationale, Walter est retourné au Cameroun certes en raison du COVID, mais surtout, avec l’ambition dit-il, de « mettre la musique camerounaise sur la carte du monde ».  Depuis son arrivée chez KEYZIT CAMEROUN, – filiale de la maison de disques KEYZIT, basée à Paris -, il travaille sans relâche pour développer l’entreprise et aider les artistes à « réussir sans se brûler les ailes ». Nous l’avons rencontré !

 

Bonjour Monsieur Walter Ebelle Eboumbou. Que doit-on savoir sur vous et sur votre parcours ?

 

Je suis Walter Ebelle Eboumbou, directeur général de KEYZIT CAMEROUN, une filiale de KEYZIT, maison de disques dont le siège se trouve à Paris. J’ai vécu 9 ans en Chine, d’abord en tant qu’étudiant, puis j’ai travaillé dans différents domaines tels que les services financiers, le commerce international et les services éducatifs.

J’ai une vaste connaissance du marché camerounais de la musique et de ses défis uniques, et je dispose d’un solide réseau de relations avec les principaux décideurs de l’industrie. Je suis passionné par le fait d’aider les artistes à réussir, et j’ai fait mes preuves au cours des dix dernières années dans le développement d’artistes, la distribution de musique, l’édition et le marketing musical.

Je parle couramment le français, l’anglais et le chinois (mandarin). Je suis titulaire d’une licence en économie, d’un master en administration des affaires (M.B.A) spécialisé en stratégie d’entreprises, et mes centres d’intérêt tournent autour de la technologie, du divertissement et du design.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à retourner au Cameroun et à vous engager dans l’industrie musicale après avoir vécu et travaillé en Chine ?

 

les artistes camerounais ont le talent et le potentiel nécessaires pour rivaliser avec les artistes du monde entier

 

Initialement, le plan n’était pas de retourner au Cameroun. Je suis revenu pour renouveler des documents mais suite à des difficultés avec l’entreprise qui m’employait en chine et le COVID, je suis finalement resté. Il faut dire que même étant en chine, j’ai toujours été impliqué dans l’industrie musicale camerounaise et ce, au travers des artistes que je manageais, produisais et aussi les différents acteurs du milieu qui faisaient fréquemment appel à moi pour un avis ou un conseil.

Je voulais faire partie de ce mouvement et contribuer à mettre la musique camerounaise sur la carte du monde. Je crois que la musique camerounaise a quelque chose à offrir à tout le monde et je suis enthousiaste à l’idée de la partager avec le monde entier.

Je suis également motivé par le défi que représente le fait de percer dans l’industrie musicale internationale. Je pense que les artistes camerounais ont le talent et le potentiel nécessaires pour rivaliser avec les artistes du monde entier. Je m’engage à les aider à réaliser leurs rêves et à atteindre un public mondial.

Enfin, je suis passionné par la musique et l’industrie musicale. Je crois que la musique a le pouvoir de changer des vies et de rendre le monde meilleur. Je suis enthousiaste à l’idée de faire partie de cette industrie et de contribuer à façonner son avenir au Cameroun et dans le monde entier.

 

Quels aspects de l’industrie musicale chinoise pourraient être bénéfiques pour le développement de l’industrie musicale au Cameroun ?

 

L’industrie musicale chinoise est l’une des plus importantes au monde et a connu une croissance rapide ces dernières années. Un certain nombre d’aspects de l’industrie musicale chinoise pourraient bénéficier au développement de l’industrie musicale au Cameroun, notamment :

  • Soutien du gouvernement : Le gouvernement chinois apporte un soutien important à l’industrie musicale, à la fois financièrement et par le biais de politiques et de réglementations. Ce soutien a contribué à créer un écosystème florissant pour les créateurs et les entreprises du secteur de la musique.

L’industrie musicale chinoise est fortement numérisée, avec un nombre important et croissant de services de streaming et de détaillants en ligne. Cela permet aux artistes de distribuer plus facilement leur musique et d’atteindre un public plus large.

 

  • Investissements : L’industrie musicale chinoise attire des investissements importants de la part d’investisseurs nationaux et étrangers. Ces investissements contribuent à alimenter la croissance du secteur et à créer de nouvelles opportunités pour les artistes et les entreprises.

 

 

Quelles sont les principales leçons que vous avez apprises de votre expérience en Chine ?

 

  • L’importance du travail et de la persévérance : le peuple chinois est connu pour son travail et sa persévérance. Le développement économique rapide du pays et son ascension en tant que puissance mondiale en témoignent. J’ai appris que si je veux atteindre mes objectifs, je dois être prêt à travailler dur et à ne jamais abandonner.

L’éducation est très appréciée en Chine et le gouvernement chinois investit massivement dans l’éducation. Il en résulte une main-d’œuvre hautement qualifiée qui a joué un rôle déterminant dans la réussite économique du pays. J’ai appris que l’éducation est essentielle au développement personnel et professionnel.

  • L’importance de l’innovation : la Chine est un pays leader en matière d’innovation. Le gouvernement et les entreprises chinoises investissent constamment dans la recherche et le développement. Cela a conduit au développement de nouvelles technologies et de nouveaux produits qui ont amélioré la vie des gens dans le monde entier. J’ai appris que l’innovation est essentielle pour garder une longueur d’avance et réussir.

 

  • L’importance de la collaboration : les Chinois accordent une grande importance à la collaboration et au travail d’équipe. Cela se voit dans leur façon de faire des affaires et dans leur mode de vie. J’ai appris que la collaboration est essentielle pour atteindre des objectifs communs et construire des relations solides.

 

L’importance de la culture : la Chine possède une culture riche et dynamique. Les Chinois sont fiers de leur culture et attachent de l’importance à leurs traditions. J’ai appris qu’il est important de respecter et d’apprécier les différentes cultures.

 

Malgré de grands efforts de communication des organismes comme le vôtre, le streaming de musique ne semble pas encore très répandu au Cameroun. Quelles sont, selon vous, les principales raisons de cette situation ?

 

De nombreuses personnes au Cameroun ne connaissent tout simplement pas les services de streaming musical. Cela est dû à un certain nombre de facteurs, tels que la faible pénétration de l’Internet, l’accès limité à l’information sur les services de streaming musical et les facteurs culturels.

 

Certaines personnes au Cameroun préfèrent écouter de la musique sur des supports physiques, tels que les CD et les cassettes. Ils préfèrent télécharger illégalement de la musique plutôt que de la diffuser légalement

 

Les services de streaming musical peuvent être coûteux pour de nombreux Camerounais. Le coût de l’accès à Internet et le coût d’un abonnement mensuel à un service de streaming musical peuvent être prohibitifs pour de nombreuses personnes.

La qualité du service Internet au Cameroun peut varier considérablement. Il peut donc être difficile d’écouter de la musique en streaming de manière fluide et sans mise en mémoire tampon.

Facteurs culturels : certaines personnes au Cameroun préfèrent écouter de la musique sur des supports physiques, tels que les CD et les cassettes. Ils préfèrent également télécharger illégalement de la musique plutôt que de la diffuser légalement.

 

 

 

Que faire pour améliorer la situation ?

 

Malgré ces défis, il y a un certain nombre de choses qui peuvent être faites pour promouvoir l’adoption du streaming musical au Cameroun. Voici quelques suggestions :

Accroître la sensibilisation : Les organisations comme la mienne peuvent continuer à communiquer sur les services de streaming musical auprès du public. Cela peut se faire par le biais de campagnes d’éducation, des médias sociaux et de partenariats avec les médias locaux.

Rendre le streaming musical plus abordable : Les services de streaming musical peuvent proposer des abonnements à prix réduit aux étudiants, aux ménages à faibles revenus et à d’autres groupes. Ils peuvent également s’associer à des opérateurs de téléphonie mobile pour proposer des offres groupées de données et de streaming.

Améliorer la qualité des services internet : Le gouvernement et les entreprises de télécommunications peuvent investir dans l’amélioration de la qualité du service internet au Cameroun. Il sera ainsi plus facile d’écouter de la musique en continu sans que celle-ci ne soit mise en mémoire tampon.

Promouvoir les avantages du streaming musical : Les services de streaming musical peuvent promouvoir les avantages de leurs services, tels que la commodité, l’accessibilité financière et l’accès à un large éventail de musique. Ils peuvent également s’associer à des artistes et à des célébrités locales pour promouvoir l’écoute de musique en continu.

En prenant ces mesures, nous pouvons contribuer à rendre le streaming musical plus accessible et plus abordable pour tout le monde au Cameroun. Les amateurs de musique, les artistes et l’industrie musicale dans son ensemble en bénéficieront.

 

La crise de valeurs dans le milieu artistique est un sujet souvent discuté. Quel est votre avis sur cette question ? Pensez-vous qu’il y a une baisse de la qualité artistique ou des valeurs morales dans l’industrie musicale camerounaise ?

 

La crise des valeurs dans le monde de l’art est une question complexe qui n’a pas de réponse facile. Un certain nombre de facteurs ont contribué à cette crise, notamment la commercialisation de l’art, l’essor des médias sociaux et le déclin des institutions artistiques traditionnelles.

 

La meilleure façon de résoudre la crise des valeurs dans le monde de l’art est de promouvoir l’éducation et l’appréciation des arts. Il faut soutenir les artistes qui créent une musique à la fois de grande qualité et moralement responsable

 

Dans l’industrie musicale camerounaise, on a de plus en plus l’impression que la qualité de la musique a baissé ces dernières années. Certains pensent que cela est dû au fait que les artistes se concentrent désormais davantage sur le succès commercial que sur l’intégrité artistique. D’autres pensent que la baisse de la qualité est due au fait que les médias sociaux ont permis à n’importe qui de publier de la musique, quel que soit son talent.

On a également l’impression que les valeurs morales ont diminué dans l’industrie musicale camerounaise. Certains pensent que cela est dû à l’utilisation croissante de paroles et de vidéos explicites. D’autres pensent que le déclin des valeurs morales est dû au fait que les artistes se concentrent désormais davantage sur l’autopromotion que sur l’utilisation de leur plateforme pour promouvoir des messages positifs.

Je pense qu’il y a une part de vérité dans ces deux affirmations. Cependant, je crois aussi qu’il y a encore beaucoup d’artistes talentueux et respectueux des principes dans l’industrie musicale camerounaise. Il est important de se rappeler que la crise des valeurs dans le monde de l’art n’est pas seulement un problème camerounais. C’est un problème mondial.

Je pense que la meilleure façon de résoudre la crise des valeurs dans le monde de l’art est de promouvoir l’éducation et l’appréciation des arts. Nous devons enseigner aux gens l’importance de l’intégrité artistique et des valeurs morales. Nous devons également soutenir les artistes qui créent une musique à la fois de grande qualité et moralement responsable.

 

Quels sont les critères que vous utilisez pour sélectionner les artistes avec lesquels vous travaillez ? Est-ce que la qualité artistique et les valeurs morales sont des facteurs importants dans votre processus de sélection ?

 

Oui, la qualité artistique et les valeurs morales sont des facteurs très importants dans mon processus de sélection des artistes avec lesquels je travaille. En distribution qui est l’un de nos services chez KEYZIT, nous avons toujours prôné l’ouverture à tous tant que le titre respecte les règles de droits d’auteurs « utilisation frauduleuse de beat etc.».

Cependant, la sélection se fait davantage pour les autres services : qualité du projet, entourage, structuration de l’artiste et son staff, projection de rentabilité etc.

 

Quels sont les défis spécifiques auxquels les artistes camerounais sont confrontés lorsqu’ils cherchent à percer sur la scène internationale ? Comment Keyzit Cameroun les accompagne-t-il dans cette démarche ?

 

Les artistes camerounais sont confrontés à un certain nombre de défis lorsqu’ils cherchent à percer sur la scène internationale. Voici quelques-uns des principaux défis :

Les artistes camerounais sont souvent peu connus en dehors du Cameroun : Cela est dû à un certain nombre de facteurs, tels que la petite taille de l’industrie musicale camerounaise, le manque de promotion internationale et la barrière de la langue ;

Coût :  Il peut être coûteux pour les artistes camerounais de voyager et de se produire à l’étranger. Ils doivent également payer le temps de studio, la production musicale et le marketing ;

 La concurrence : il y a beaucoup de concurrence dans l’industrie internationale de la musique. Les artistes camerounais doivent rivaliser avec des artistes du monde entier pour attirer l’attention des maisons de disques, des services de streaming et des fans.

Les tournées internationales pour les artistes camerounais : Cela leur donnerait l’occasion de se produire devant de nouveaux publics et de construire leur base de fans internationale.

KEYZIT est engagé à aider les artistes camerounais à percer sur la scène internationale. En leur fournissant des services de production, distribution, d’édition, de communication et de live.

L’une de nos missions à KEYZIT, c’est de contribuer à mettre les artistes africains sur un pied d’égalité et leur donner une chance de rivaliser avec des artistes du monde entier. Plus spécifiquement, nous sommes en mesure de fournir une assistance financière aux artistes que nous accompagnons pour les aider à couvrir les frais de voyage, de studio, de production musicale et de marketing.

Nous avons aussi la possibilité d’organiser des tournées internationales de concerts. Cela donne aux artistes, l’occasion de se produire devant de nouveaux publics et de développer leur base de fans à l’échelle internationale. Bien entendu, ces possibilités ne sont pas ouvertes à tous nos contractants mais spécifiquement aux artistes signés en production voire licence.

 

Keyzit s’engage à soutenir l’industrie musicale camerounaise et à l’aider à évoluer et à se développer dans les années à venir non seulement à travers nos services mais aussi avec les différentes formations que nous proposons aux acteurs de l’industrie locale

 

Comment voyez-vous l’évolution de l’industrie musicale camerounaise dans les années à venir ? Quels sont les changements que vous anticipez et comment Keyzit Cameroun compte-t-il s’adapter à ces évolutions ?

 

Je vois l’industrie musicale camerounaise évoluer de plusieurs façons dans les années à venir :

Une mondialisation accrue : L’industrie musicale camerounaise sera de plus en plus mondialisée. Cela est dû à l’essor des plateformes de musique numérique et à la popularité croissante de la musique camerounaise en dehors du Cameroun.

Une gamme de musique plus diversifiée : L’industrie musicale camerounaise se diversifiera, les artistes expérimentant de nouveaux genres et styles. Cela est dû à l’influence des tendances musicales mondiales et à l’accès croissant à l’information et aux ressources pour les artistes camerounais.

Une plus grande importance accordée à l’art et à la qualité : Les artistes camerounais mettront davantage l’accent sur l’art et la qualité dans la mesure où ils rivalisent avec des artistes du monde entier. Cela conduira à la création d’une musique plus innovante et de meilleure qualité.

Keyzit a l’intention de s’adapter à ces développements en élargissant sa portée internationale à travers les différents bureaux partout en Afrique et au-delà, Nous sommes engagés à aider les artistes camerounais à réaliser leur plein potentiel et à percer sur la scène internationale.

Keyzit s’engage à soutenir l’industrie musicale camerounaise et à l’aider à évoluer et à se développer dans les années à venir non seulement à travers nos services mais aussi avec les différentes formations que nous proposons aux acteurs de l’industrie locale…

 

Enfin, quel message souhaitez-vous transmettre aux jeunes artistes camerounais qui aspirent à percer dans l’industrie musicale ? Quels conseils leur donneriez-vous pour réussir dans ce domaine compétitif ?

 

Aux jeunes artistes camerounais qui aspirent à percer dans l’industrie de la musique, j’aimerais transmettre le message suivant :

Croyez en vous et en votre musique : La chose la plus importante est de croire en soi et en sa musique. Si vous ne croyez pas en vous, personne ne le fera. N’ayez donc pas peur de vous mettre en avant et de partager votre musique avec le monde.

L’industrie musicale est un secteur compétitif : il est donc important de travailler dur et de se consacrer à son métier. Cela signifie qu’il faut s’entraîner régulièrement, écrire de nouvelles chansons et se produire devant un public.

Soyez original et authentique : N’essayez pas d’être quelqu’un que vous n’êtes pas. Soyez vous-même et laissez votre personnalité et votre authenticité transparaître dans votre musique.

Entourez-vous d’une équipe : Il est important d’avoir une équipe de personnes qui vous soutiennent, vous et votre musique. Il peut s’agir d’un manager, d’un producteur, de coéquipiers et d’autres artistes.

Utilisez la technologie à votre avantage : La technologie peut être un outil puissant pour les artistes musicaux. Utilisez les médias sociaux, les services de streaming et d’autres plateformes en ligne pour promouvoir votre musique et entrer en contact avec vos fans.

N’abandonnez pas : Il faut du temps et du travail pour réussir dans l’industrie de la musique. N’abandonnez pas si vous ne réussissez pas du jour au lendemain. Continuez à travailler dur et n’abandonnez jamais vos rêves.

 

Propos recueillis par Fabrice Tientcheu, Storyteller en herbe & Promoteur du webzine Projecteur Magazine. Depuis près de 05 ans, Fabrice Tientcheu raconte l’histoire des personnes et des marques qui performent dans leur secteur d’activité ! Pour une éventuelle collaboration, n’hésitez pas à m’écrire sur LinkedIn. Je réponds toujours 😎
0 0 votes
Évaluation de l'article
Abonnement Annuel

Votre histoire mérite d’être racontée

Laissez-nous un mail ou un message 

Soutenez la croissance de votre média!

Abonnez-vous pour plus de contenus !

Notre sélection

This category can only be viewed by members. To view this category, sign up by purchasing Abonnement Annuel.
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Souscrivez à notre Newsletter

Ne manquez aucune de nos publications.

Consultez votre boite de messagerie. Merci de faire partie de la famille.

Pin It on Pinterest

Share This